Couronnement de Pie II
  • ACCUEIL
  •   |  
  • BIOGRAPHIE
  •   |  
  • ŒUVRE
  •   |  
  • DOCUMENTS
  •   |  
  • QUID
  •    

    Pie II, pape bâtisseur

     

    Pie II n’a régné à Rome que six ans. C’est peu. Ceci dit, il a eu le temps de lancer deux projets urbains à Sienne, la ville de sa famille, et à Pienza, sa ville natale en Toscane.

    Pie II à Pienza

    En 1462, le pape Pie II a lancé un projet urbain plutôt atypique consistant à réorganiser et reconstruire sa cité natale selon les standards les plus modernes de l’époque impliquant un programme de construction de palais et d’une cathédrale. Au passage, il l’a rebaptisé à son nom : le village de Corsignano devenant la petite ville de Pienza.

    Pie II à Sienne

    Mais, le patronage de Pie II à Pienza fut dépassé par les nombreux projets entrepris par les Piccolomini dans le centre même de Sienne. Il s’agissait alors pour Pie II de restaurer le prestige familial des Piccolomini, bannis de la cité de longue date pour des raisons politiques. Æneas Sylvius Piccolomini était ainsi né en exil, son grand-père ayant été banni de la ville en 1368, et son père ayant été initialement employé en tant que courtisan et mercenaire de Gian-Galeazzo Visconti, pour revenir s’installer par la suite à Corsignano aux marges du territoire siennois.

    Il finança ainsi, via la « Tesoreria Segreta » (Trésorerie secrète), le Palazzo delle Papesse pour sa sœur Caterina devenue veuve entre 1458 et 1463 et plus généralement la rénovation de la « piazza Manetti » et de divers palais dont celui de son secrétaire personnel Goro di Niccolò Lolli. D’importantes armoiries des Piccolomini surmontent aujourd’hui le portail de son palais en commémoration de l’association entre la famille et le pape.

    L’autre sœur d’Æneas, Laudomia, bénéficia du même soutien. Cette branche des Piccolomini dite Todeschini du nom du mari de Laudomia entra au « Monte del Popolo », cœur politique de Sienne. Ils érigèrent une demeure monumentale sur la « piazza Piccolomini » adjacente au « Campo » : le palais Piccolomini. C’est dans cette zone où historiquement la famille Piccolomini était installée que Pie II. Une loggia fut construite le long de la « strada romana ». elle est construite avec des colonnes et des chapiteaux de marbre à l’antique qui soutiennent les armoiries pontificales des Piccolomini ; sur l’inscription en bronze figure « Pie II pontifex maximus gentilibus suis Piccilomineis  ». L’extérieur du banc face à la « Strada Romana », particulièrement visible parce qu’à hauteur des yeux des passants, était décoré d’une série d’armoiries sculptées des familles associées aux Piccolomini.Sienne

    2010 VIA LUPO
  • L’homme de lettre de la Renaissance
  • L’œuvre littéraire: romans et chroniques
  • Bulle et éditions
  • Le pape bâtisseur: Sienne et Pienza